Dans la nuit du 29 au 30 septembre dernier sur l’axe Foumban-Manki 2, dans le département du Noun, région de l’Ouest des individus non identifiés, armés et portant des cagoules ont dépouillé des passagers. Selon des sources sécuritaires, la scène s’est déroulée dans la localité de Koupa-Matapit où un car de transport en partance pour Mayo Banyo a été attaqué par des assaillants. Ces derniers ont intimé l’ordre aux passagers de descendre dudit véhicule.

Surplace une fouille systématique a été opérée. Quelques victimes jointes au téléphone affirment avoir été dépouillées de tous leurs biens (argent, téléphones portables, marchandises et autres objets précieux).

«Ils ont demandé de se coucher avant d’effectuer leur sale besogne», explique encore sous le choc un passager ayant requis l’anonymat. Certains confient également que près de 9 millions Fcfa ont été emportés.

Au cours de cet attaque, l’on n’a pas enregistré de pertes en vies humaines, ni de sévices corporels. Mais les populations riveraines déplorent la recrudescence du grand banditisme qui écume cette zone depuis des lustres.

Ce fléau donne des sueurs froides aux pouvoirs publics et aux forces de maintien de l’ordre. Ils demandent par ailleursaux populations de doubler de vigilance et de collaborer avec les autorités.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar