Des sources concordantes indiquent que cette opération médicale a été recommandée par le procureur de la république, pour élucider les circonstances de la mort de cet étudiant de l’université de Dschang.

Le mystère plane toujours sur les circonstances de la disparition du jeune Donald Fongang TCHILIEBOU, doctorant en linguistique appliquée à l’université de Dschang. En effet, Il a été retrouvé raide et mort dans sa chambre d’étudiant le 12 juillet 2020. Pour tenter de mettre la lumière sur les circonstances de sa disparition, le procureur de la république a exigé une autopsie. Cet examen chirurgical effectué sur le cadavre permet de déterminer les causes de la mort d’un individu. A l’heure où son corps a été découvert, l’un des voisins qui a aidé à défoncer la porte s’est exprimé : « Il ressemble à quelqu’un qui est endormi mais il ne répond pas à nos nombreux appels. On ne sait pas exactement ce qui se passe avec lui. Nous craignons le pire ».

Les forces de maintien de l’ordre n’ont pas tardé avant de descendre sur le terrain. En présence d’un médecin légiste, le décès du jeune étudiant est confirmé peu après. La veille de son décès apprend-on, il a conversé en toute convivialité avec ses voisins jusqu’à 22 heures. Son corps ne présentait aucune trace de violence pouvant orienter les soupçons vers une agression qui a viré au drame. Ces indices motivent plusieurs personnes à dire que ‘’ qu’il a mystiquement été assassiné’. Une thèse qui ne laisse d’ailleurs pas à désirer, car il n’était pas malade.

Donald Fongang âgé d’environ 30 ans, était originaire de Fotouni dans le département du Haut-Nkam, région de l’ouest. Ses proches racontent qu’il « était Passionnée de débat sur le panafricanisme, et s’était fait surnommer Ckeikh Anta Diop », en référence au célèbre historien, anthropologue et homme politique sénégalais décédé il y’a plus de 30 ans. L’université de Dschang, perd ainsi un intellectuel pas comme les autres. Peu importe les résultats de l’autopsie, que son âme repose en paix.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *