Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Le Dr Martin Tsala Essomba, fondateur de l’église”Temple des Nations” au Cameroun, tire sa révérence. L’homme de Dieu est reparti au père céleste dans la matinée du dimanche 18 juillet 2021, à la clinique du Jourdain à Yaoundé, des suites d’un Accident Vasculaire cérébral (AVC). Le 16 juillet 2021, il intervenait dans un direct sur sa page Facebook, à la suite de l’accident dont a été victime le rappeur Ténor.

Le très controversé prédicateur Martin Tsala Essomba est mort aux environs de 4h du matin, à l’âge de 62 ans. Selon les sources, le célèbre évangéliste “casse sa pipe” des suites d’un AVC sur le chemin de l’hôpital. Le corps du défunt à été transféré à la morgue de l’hôpital Gynéco-obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé.

L’illustre homme de Dieu laisse ainsi derrière lui une assemblée de fidèles inconsolables, et que dire de sa famille proche… Son influence dans l’univers du Pantécotiste au Cameroun ne laissait personne indifférent.

A son actif…

Il y a de cela 16 ans que se présentait à la grande communauté Pentecôtiste du Cameroun, le Dr Tsala ESSOMBA. Il devient célèbre grâce à ses scènes de cultes, hors de l’ordinaire. Digne des films d’exorcisme américain, il récoltait peu à peu une importante notoriété dans le monde pastoral. Cependant, l’homme de Dieu ne fait pas l’unanimité au sein de l’opinion publique.

Par ailleurs fondateur de l’Assemblée Chrétienne nommée “Va et raconte”, le Dr Tsala ESSOMBA avait à son actif une chaîne de Radiotélévision baptisé “Fréquence vie”, ainsi que deux journaux “Cameroun Soir” et “Va et Raconte info”.

Il bâti son empire grâce aux multiples dons de ses “brebis” et notamment, aux revenus exorbitants de bouteilles d’eau minérale d’1.5l, qu’il vendait pour la rondelette somme de 5000FCFA l’unité. Eau qui d’après lui est bénie.

Problème d’escroquerie

Né dans la région du Centre-Cameroun, le pasteur était le miraculeux d’une fratrie de paysans. Doté d’un sens aigu des affaires, il a toujours su joué ses pions. Il se serait d’ailleurs associé d’après certaines sources à l’artiste de Bikutsi Camerounaise “K-Tino”. Ce dernier accusé d’avoir profité de son aura pour attirer plus de fidèles dans sa congrégation. Le deal se serait finalement mal terminé.

Ainsi, s’achève la vie d’un homme qui s’est fait remarquer par ses prêches qui ne laissent personnes indifférent.

Par Johanne Annick NAWELE MBEZA

Share: