Une correspondance signée le 31 Mars 2020 par le président de cette association située en France invite le peuple camerounais à se mobiliser « pour surmonter le péril dans lequel l’absence de gouvernance et la vacuité au sommet de l’État sont en train de l’entraîner ».

Intégralité de la lettre

C’est face à un réel péril qu’un peuple sait se surpasser

Très cher(e)s Compatriotes, Très cher(e)s Combattant(e)s de la liberté, Mesdames, Messieurs, Comme nous le disons si souvent, c’est face à un réel péril qu’un peuple sait se surpasser en allant chercher au tréfonds de lui-même les ressources et moyens intellectuels, spirituels, physiques et même métaphysiques pour surmonter le danger afin d’assurer sa survie d’une part et avoir la maîtrise de son destin d’autre part.

Face aux multiples dangers auxquels est exposée la nation camerounaise

-Le terrorisme religieux aveugle par Boko Haram qui vient encore de frapper dans la région du Lac Tchad endeuillant près de cent familles au sein des braves forces armées tchadiennes à qui nous réitérons notre sollicitude ainsi que nos condoléances les plus attristées

-La guerre civile fratricide dans le NO-SO qui laisse aujourd’hui transparaître un décompte macabre de plus quinze mille tués et un million cinq cent mille déplacés

-Le conflit sociopolitique issu du hold-up électoral du 07 octobre 2018 qui a provoqué une énorme fracture au sein de l’opinion nationale

-Et plus récemment le COVID19…Cette calamité d’ordre mondial dont la gestion préventive au Cameroun est l’une des plus foireuses d’Afrique.

Nos sincères condoléances aux familles et nations éprouvées

C’est d’ailleurs l’occasion d’adresser nos sincères condoléances aux familles et nations éprouvées à travers le monde, avec une sollicitude particulière vis-à-vis de la France, l’Italie, la Chine, l’Espagne, les USA, l’UK, l’Iran, l’Allemagne, le Canada et l’ensemble des pays si durement éprouvés.

C’est aussi l’occasion pour nous de remercier très solennellement les Camerounais(es) Combattant(e)s de la liberté, les leaders politiques ou de la société civile qui contribuent activement, dans un contexte de vacuité politique totale au sommet de l’État, à une sensibilisation des populations apeurées et désemparées…Nous saluons au passage le travail remarquable de la Diaspora combattante et ses partenaires locaux à travers l’initiative « URGENCE COVID 19 ».

Surmonter le péril

Oui le vide politique criard au sommet de l’État par temps de multiples crises questionne plus d’un, et nous amène à une pré-conclusion, somme toute hâtive pour d’aucuns, mais raisonnable pour beaucoup d’autres, qu’il est grand temps que le peuple camerounais, autour de ses leaders qui démontrent chaque jour avoir de la compassion voire de l’empathie à son endroit…, que ce peuple dans un ultime instinct de survie, se mobilise pour surmonter le péril dans lequel l’absence de gouvernance et la vacuité au sommet de l’État sont en train de l’entraîner.

Que le grand vide puisse se résorber

La Diaspora camerounaise, par notre voix, par ma voix, est déterminée et prête à être et rester à vos côtés dans cette ultime bataille.

C’est d’ailleurs en cela qu’elle informe et prévient la Communauté internationale ; l’ONU, l’UA , l’UE, le Commonwealth, la Francophonie, et les pays amis du Cameroun entre autres…La France, les USA, l’Allemagne, UK, le Canada, la Chine, la Russie, qu’elle, la Diaspora camerounaise, restera vigilante et mobilisée en Extraterritorialité et que cette Diaspora Combattante n’admettra au grand jamais, quitte à en mourir, que le grand vide aujourd’hui constaté au sommet de l’État camerounais puisse, au détriment de la tenue immédiate d’une Conférence Nationale pour la Paix et la Réconciliation, se résorber par le truchement de quelques arrangements institutionnels que ce soit, au risque de voir le Cameroun être amputé de toute son Extraterritorialité voire de toutes ses représentations diplomatiques.

Au vaillant peuple camerounais, restez vigilants et mobilisés…Et avec la Diaspora combattante et révolutionnaire restons vigilants et mobilisés.

Fait à Paris, le 31 mars 2020

Le Général-Président Robert WANTO

Vive le Conseil des Camerounais de la Diaspora !

Vive la Diaspora Révolutionnaire !

Vive le Peuple camerounais !

Vive le Cameroun libre

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.