Les trois soldats ont trouvé la mort jeudi à Ekondo-Titi, ville côtière située dans le Sud-Ouest du Cameroun.

« Trois soldats appartenant au 21e bataillon des fusiliers marins ont été tués ce jeudi 26 novembre dans une embuscade à Ekondo-Titi », dans le département du Ndian a fait savoir à la presse le préfet de la localité, Nwafua Laurence.

Les victimes selon une source locale effectuaient des opérations de surveillance jeudi lorsqu’ils sont tombés dans une ambuscade .Il s’en est suivi un échange de coups de feu au cours duquel des militaires se sont retrouvés entre deux feux. Trois d’entre eux à savoir NLOKA DANIEL, GLOM TISSUS et MOHAMADOU ont tous été tués et leurs armes emportées.

Des recherches sont en cours afin de retrouver les auteurs de cette attaque.

Après les récentes attaques sur les populations civiles dans cette zone en proie à l’insécurité depuis 4 années, les soldats Camerounais sont aussi couramment les cibles privilégiées des groupes armés.

Le flux rss de camer.be

Share:

Florelle Sateu

editor