Dans un communiqué rendu publique le 29 juin 2020, Jacques Fame Ndongo traite Maurice Kamto de fourbe, au sujet du rôle de la communauté internationale dans la gestion effective de la crise anglophone.

Selon le secrétaire à la communication du Comité Central du Rdpc, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun Maurice Kamto est un menteur. Dans un communiqué titré  »M Kamto Pond un nouveau Mensonge, il s’insurge contre le message de Maurice Kamto, au sujet de l’urgence de l’action internationale dans la gestion de la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun.  » L’action internationale est impérieuse face à l’inhumanité en cours au Cameroun Anglophone où, à l’instar de Ngarbuh, des enfants sont impunément assassinés ou victimes d’autres atrocités. Que ne peut la France au Conseil de sécurité pour mettre un terme à cette tragédie ? « , avait écrit  »le leader d’opposition » le 25 Juin 2020 sur ses comptes tweeter et Facebook . Pourtant, Jacques Fame Ndongo affirme que le président Paul BIYA est au four et au moulin, pour éradiquer cette guerre qui dure depuis plus de 3 ans.

Voici l’intégralité du communiqué écrit par Jacques Fame Ndondo, secrétaire à la communication du RDPC

« M. KAMTO POND … UN NOUVEAU MENSONGE

1- Logique nihiliste

• Fidèle à sa logique nihiliste, M. Kamto vient de pondre un nouveau mensonge. Le canular d’hier a trait au Nord-Ouest et au Sud-Ouest présenté comme une zone apocalyptique. Une grande puissance serait sollicitée par le « tireur de pénalty » pour la saisine du Conseil de Sécurité de l’ONU.

• M. Kamto aurait besoin de ce coup, de pouce hypothétique, voire fugace ou centrifuge, pour marquer le but décisif et mettre ainsi fin à un match qui se déroule dans les nuages de son imagination en quenouille.

2- Hors – la – loi

• Le RDPC rappelle qu’avec tous et pour tous, le Président de la République, S.E. Paul BIYA, œuvre méthodiquement au retour progressif de la paix dans cette zone ulcérée par les actes ignobles que commettent des hors-la-loi et que jugulent, avec professionnalisme, les forces de défense et de sécurité tout en respectant les Droits de l’Homme.

3- Enquête appropriée

• Au demeurant, l’Etat punit sévèrement toute dérive avérée, le cas échéant, après une enquête appropriée et réglementaire, conformément aux lois de la République.

4- Reconstruction

• En outre, le Chef de l’Etat mène, avec détermination, une bataille salutaire en vue de la reconstruction et du développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui ne demandent qu’à vivre dans la sérénité et saluent ostensiblement les actes républicains de M. le Président Paul BIYA.

5- Les ex-combattants

• Il met tout en œuvre pour la réinsertion socio-économique des ex-combattants «ambazoniens » . Plusieurs ont, du reste, pris une part active au Grand Dialogue National initié par S.E. Monsieur le Président de la République et présidé par M. le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Chief Dr Joseph Dion Nguté.

6- Système judiciaire

• Il suit méticuleusement l’arrimage harmonieux du système judiciaire camerounais aux normes juridiques et juridictionnelles héritées de notre Histoire moderne.

7- Décentralisation accélérée

• Il a mis sur pied une décentralisation accélérée et efficiente en vue d’optimiser la démocratie régionale et locale dans un Etat un, indivisible, mais riche de sa diversité politique, sociologique, religieuse et générationnelle.  Un régime spécial est prévu pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

8- Deux sous-systèmes éducatifs

• Il promeut, avec ténacité, la consolidation du bilinguisme, du multiculturalisme et des deux sous-systèmes éducatifs d’essence anglophone ou francophone.

9- Evolution positive

• En clair, les allégations de M. Kamto sur le Nord-Ouest et le Sud-Ouest relèvent de la fantasmagorie et font fi de l’évolution positive de la situation sécuritaire, économique et sociale dans ces deux régions, sous le leadership pugnace de S.E. Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, avec le soutien constant du peuple camerounais, libre, souverain, maître de son destin, et l’appui de nos partenaires bilatéraux et multilatéraux.

10- Cocasse délectation

• Le RDPC subodore que le prochain mensonge du Président élu … du MRC est en gestation. Il l’attend avec une cocasse et rabelaisienne délectation.

11- Droit imaginaire

• Le MRC guette et quête encore et toujours le regard approbateur et l’oreille bienveillante du peuple camerounais. Comme Godot, ce regard et cette oreille se font aussi rares qu’une larme de libellule.

12- Comme une roquette en miettes 

• En attendant Godot, le MRC est confiné dans … son manuel de politique fiction et de droit imaginaire. Il caquette comme une roquette en miettes.

Pr Jacques FAME NDONGO

Secrétaire à la Communication du Comité Central du RDPC, membre du Bureau Politique. »

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *