Sortie faite après l’attaque et l’assassinat de plusieurs élèves dans une école privée à Kumba (Sud-Ouest) le 24 octobre

 

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique et la délégation de l’Union européenne au Cameroun ont condamné l’attaque perpétrée par une bande armée contre une école privée à Kumba (région anglophone du Sud-Ouest) samedi, résultant en l’assassinat de six élèves âgés de 09 à 12 ans et l’hospitalisation de 13 autres pour blessures graves. 

“Cet acte odieux et méprisable montre un dédain envers les vies innocentes qui représentent l’espoir d’un avenir positif. La violence doit cesser dorénavant et les enfants devraient pouvoir exercer leur droit d’aller à l’école sans craindre pour leur sécurité”, a réagi l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun dans un communiqué.

“Cette attaque constitue une violation du droit international sur les populations civiles. Les responsables devront répondre de leurs actes”, a souhaité de son côté la délégation de l’Union européenne.

Le gouvernement accuse les groupes armés partisans de la sécession du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’être à l’origine de cette attaque, voulant saper la dynamique de la reprise des classes – depuis le 05 octobre – dans ces deux régions. 

Le coordonnateur résident du système des Nations unies au Cameroun, Matthias Z. Naab, a relevé dans un communiqué que la rentrée scolaire cette année avait vu une plus grande participation des élèves dans les deux régions anglophones contrairement aux années antérieures.

Cet article Cameroun/Crise anglophone: les Etats-Unis et l’UE demandent de respecter le droit des enfants d’aller à l’école est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar