Ils ont été pris dans une embuscade le mercredi 18 novembre. Plusieurs autres blessés.

Une patrouille mixe composée de policiers et de gendarmes a été prise à partie à Kissem, dans la commune de Mbiame, département du Bui, région du Nord-ouest Cameroun.

D’après des sources sécuritaires, deux gendarmes ont été tués dans cette embuscade tendue par ceux soupçonnés d’être des combattants séparatistes actifs dans le département du Bui.

Crise anglophone: L’Allemagne sollicitée pour résoudre la crise au Cameroun

Le gendarme Justin Diguir Alioum et une nouvelle recrue ont été tués au cours des échanges de coups de feu. Un civil aurait également été atteint mortellement par une balle.

Malgré les initiatives du gouvernement pour ramener la paix et la stabilité, le conflit se poursuit dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Les autorités ne fournissent plus depuis 2018 les chiffres sur le nombre de victimes civiles et militaires. Cependant, certains estiment à près d’un millier le nombre de soldats et policiers tués et à plus de 3000 civils tués.

Cet article Cameroun-Crise anglophone : deux soldats tués par des séparatistes présumés dans le Nord-ouest est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Florelle Sateu

editor