Une douzaine d’autres également blessés dans une attaque attribuée à des sécessionnistes armés ce jour dans la ville de Kumba.

Au moins quatre enfants ont été tués et plus d’une douzaine d’autres blessés lorsque des hommes armés ont ouvert le feu samedi matin dans une école de Kumba, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Selon le préfet du département de la Meme, Chamberlain Ntou Ndong, des combattants séparatistes ont pris d’assaut l’école Mother Francisca à Fiango, Kumba et ont attaqué les enfants.

« Nous avons été sérieusement touchés ce matin, car des combattants Amba (séparatistes) sont allés à Fiango dans une école privée et ont attaqué des étudiants innocents. Quatre d’entre eux ont été tués, tandis que d’autres ont été gravement blessés », a déclaré le préfet.

Il a condamné l’acte et a déclaré que les forces de l’ordre feront tout leur possible pour retrouver les auteurs de ce crime. Il a appelé la population à aider les forces de l’ordre.

Cet article Cameroun-Crise anglophone : au moins six enfants tués par des présumés séparatistes dans le Sud-ouest est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar