Environ 174 cas confirmés, 20 décès et 40 guérisons ont été enregistrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun.

Les régions anglophones du Cameroun sont de plus en plus frappées par la pandémie du Coronavirus. Au soir du 26 Mai 2020, 20 nouveaux cas ont été enregistrés, à en croire nos confrères d’équinoxe tv.  Le bilan total s’élève ainsi à 174 cas, soit 21 décès et 42 guéris.

Ces chiffres se répartissent comme suite. Région du Sud-Ouest 94 cas, dont 44 à Limbe, 23 à Buea et Kumba, 7 à Manfé. 5 décès et 22 guéris. Au Nord-Ouest, 77 cas au total, dont 16 décès et 20 guéris.

C’est un autre défi, qui vient ainsi s’ajouter à la crise anglophone. Cette guerre déstabilise considérablement lesdites régions, et est à l’origine de nombreux décès. Les sources affirment que les malades de coronavirus ne sont réellement pas pris en charge à cause de l’insécurité qui sévit dans cette partie du pays. Pour cela, la majorité des malades restent confinés chez, et y trouvent la mort.

Pour le moment, des mesures       palpables n’ont pas encore été prises, pour y limiter le taux de contamination. Toutefois, les autorités annoncent le renforcement de la surveillance épidémiologique dans les différents districts de santé.

Au soir du 26 Mai toujours, plus de 318 nouveaux ont été enregistré dans le pays, et la barre de 5000 cas est franchie.  A moins d’une semaine de la reprise des classes telle que décrétée par le président de la république, le Ministre de la Santé publique multiplie les messages de réconfort et d’appel à la vigilance : « Notre détermination à vaincre, ensemble avec vous, la COVID-19 dans notre pays, est plus que jamais grande et les personnels de santé sont tout aussi motivés pour remporter cette bataille. Mais la condition est que chacun de nous doit observer et faire observer les gestes-barrières », a twitté le Dr Malachie MANAOUDA. Les habitants de zones anglophone, ont la main tendue vers le gouvernement, et espèrent une aide tangible. Par ailleurs, ils sont conscients que, même s’ils parviennent à se protéger des séparatistes, ils ne réussiront peut-être pas face au coronavirus

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *