Installé au pays de Xi JINPING pour ses études, le nommé Pavel Daryl SEM KENOU a contacté le Coronavirus, une pandémie responsable de plus de 360 décès en chine.

Un jeune camerounais, 21 ans environ, a contacté le coronavirus, une pandémie qui sévit en chine depuis 2019. L’état de santé de Pavel Daryl SEM KENOU   étudiant à l’Université de Yangtsé a été confirmé par les autorités chinoises. Placé en soins intensifs à l’hôpital de Jengzhou, l’Université de Yangtsé fait toutefois savoir que le patient répond plutôt bien au traitement. Il a été contaminé lors d’un voyage dans le Wuhan l’épicentre de la maladie (actuellement mis en quarantaine pour limiter l’impact). Le 19 Janvier 2020 Pavel a commencé à montrer les signes d’infection. Il a été hospitalisé une semaine plus tard, plus précisément le 28 janvier 2020.

300 camerounais écrivent à Paul BIYA

Il faut affirmer que des ressortissants camerounais qui sont actuellement en Chine ont sollicité l’aide du Président de la République par rapport au Coronavirus. Restant dans l’un des épicentres de l’épidémie, ils avaient indiqué qu’ils étaient en Chine à la quête du savoir qu’ils mettraient un jour au service du Cameroun.

« Excellence Monsieur le Président, nous sommes environ trois cents (300) Camerounais résidents dans la Province du Hubei en République Populaire de Chine, épicentre de l’épidémie du Coronavirus 2019 qui frappe notre pays d’accueil actuellement. Les centres commerciaux, marchés, et moyens de transport étant à l’arrêt, nous sommes dès lors très anxieux pour la suite des événements. Monsieur le Président, Wuhan est en quarantaine depuis le 23 Janvier 2020. Malgré nos nombreuses démarches (appels téléphoniques et correspondances) envers l’Ambassade du Cameroun à Beijing, nous restons sans nouvelles ou réponses officielles pour nous rassurer ou donner des consignes humanitaires », peut-on lire dans la correspondance adressée au Chef de l’Etat. Le Dr Malachie MANAOUDA Ministre de la Santé avait indiqué que la situation des ressortissants camerounais était suivie de plus près. Toutefois, aucune réponse n’a encore été donnée.

Plus de 360 morts en chine

Le bilan officiel en Chine continentale est passé 361 morts. Il y a aujourd’hui plus de 17 000 cas confirmés. Une deuxième ville, Wenzhou, peuplée par 9 millions d’habitants, a à son tour été mise en quarantaine. Dans son point quotidien, la commission provinciale de la Santé a aussi fait état de 2 103 nouveaux cas confirmés d’infection dans la province de Hubei, ce qui porte à plus de 17 000 malades au niveau national.

La France accueille plus de 400 rapatriés de la chine

La pandémie a pris à présent les proportions d’une urgence sanitaire mondiale avec des cas signalés dans plus de vingt pays. En France par exemple, il y’a 6 cas confirmé. Pour éviter de graves conséquences, plus de 300 personnes (nationalités diverses), installées dans le Wuhan ont été rapatriées en France. « Une vingtaine de personnes qui présentaient des symptômes sont restées sur le tarmac à Istres (Bouches-du-Rhône) sous la surveillance des médecins militaires le temps d’avoir un test », a annoncé le 1 février 2020, le Ministre Français de la santé Agnès BUZYN.

Pas de vaccin

Il n’existe ni vaccin ni médicament contre le coronavirus, les antibiotiques étant inefficaces contre les virus. La prise en charge médicale consiste à traiter uniquement les symptômes, qui sont la fièvre et les signes respiratoires de type toux ou essoufflement. Toutefois, plusieurs traitements, actuellement utilisés dans d’autres pathologies virales, sont à l’étude, en France et en lien avec l’OMS. Le prompt rapatriement de nombreux camerounais installés dans ce pays pourra limiter les dégâts pour le Cameroun.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.