Les officiels de Yaoundé disent avoir constaté des difficultés dans l’application des mesures prises le 17 Mars 2020, suite à la découverte des nouveaux cas de covid-19 sur l’étendue du territoire camerounais.

Les 13 mesures de confinement prises par le gouvernement le 17 Mars 2020 ont subi quelques petites modifications. Au sorti d’une réunion le 18 mars, le gouvernement fait savoir que la fermeture des frontières, des établissement scolaires et universitaires sera applicable sur une période de 15 jours. Ce délai pourra être renouvelable selon l’état de la situation de la pandémie du coronavirus.  

En effet, le gouvernement a annoncé à travers le premier ministre qu’il y’a des difficultés dans application de ces mesures et qu’il était important de les modifier. Ainsi dit, si la situation est maitrisée, d’ici le 4 Avril 2020, les choses reprendront normalement leur coup. L’ouverture des frontières, bars, écoles, centres de formation, pour ne citer que cieux.

 Le ministre camerounais de la Santé publique, Dr. MANAOUDA Malachie, a annoncé le 18 mars que 13 cas sont confirmés, soit trois nouveaux cas détectés depuis le dernier bilan.

Ces derniers sont pris en charge et reçoivent actuellement des traitements appropriés. Deux personnes répondent bien au traitement et certaines sources confirment qu’ils ont été testé négatif.

Lire aussi: https://237cameroun.online/brouillon-autocameroun-coronavirus-et-si-les-13-mesures-prises-par-le-gouvernement-etaient-precipitees-et-incompletes/

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *