C’est du moins la question que se posent plusieurs camerounais, après le décès de Luc Florent Andegue le directeur des ressources financières et du patrimoine du ministère de la santé(MINSANTE), survenu le 18 Mai 2020 de suite de coronavirus.

Le Ministre Camerounais de la Santé Malachie Manaouda ira-t-il en isolement après le décès d’un proche de suite de covid-19? rien n’a encore été dit à ce sujet. Toutefois, le virus se transmet d’une personne à une autre par proximité. En outre, l’on peut être contaminé en touchant un objet infecté par le malade, puis en portant la main à son visage. En effet Luc Florent ANDEGUE, le Directeur des Ressources Financières et du Patrimoine au MINSANTE, a rendu l’âme le 18 mai 2020 à l’Hôpital Central de Yaoundé. Il était un proche du ministre et de ses collègues.  Plusieurs familles ont été mises en quarantaine après le décès d’un proche de suite de coronavirus. Tel sera peut-être le cas avec tout le personnel du ministère, y compris le patron.

Le nouveau coronavirus est détectable jusqu’à deux à trois jours sur des surfaces en plastique ou en acier inoxydable, et jusqu’à 24 heures sur du carton. Il faut bien noter que ces durées maximales ne sont que théoriques, puisque réalisées en conditions expérimentales. Et si le directeur décède maintenant, cela laisse croire qu’il avait choppé le virus depuis et était en contact avec plusieurs collègues, ami et membres de la famille. C’est pour cela que le ministre a ordonné la désinfection du bâtiment central du département que dirigeait le défunt.  

Des chercheurs ont montré que le virus pouvait survivre pendant trois heures sous la forme de particules suspendues dans l’air. L’on entend par là que les mesures de distanciation ne sont pas à 100% effectives dans la lutte contre la propagation du virus. C’est pour cela que le port du masque est recommandé dans les milieux publiques ou non.

Des tests rapides seront administrés aux personnels du ministère de la santé pour détecter des éventuels cas et limiter ainsi la propagation du virus.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *