Le président de la Ligue de football professionnelle du Cameroun (LFPC) appelle les présidents de clubs de Ligue 1 et 2  le 27 octobre 2020 à une AG extraordinaire à Yaoundé.

Un contre-pied du général Pierre Semengue. Alors que des présidents de clubs projettent d’organiser une Assemblée générale le 29 octobre 2020 pour prononcer la dissolution de la LFPC, il prend les devants et la convoque deux jours plus tôt. Le président de la Ligue de football professionnel fixe trois points à l’ordre du jour.

Le premier est l’examen de la proposition de modification du délai de candidature pour être membre du Conseil d’administration de la LFPC. Le deuxième point, la validation des résultats de la saison 2019-2020 organisée par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) lors de la suspension illégale de la LFPC, confirmée par le Tribunal arbitral du sport. Et le troisième point à l’ordre du jour est l’examen et  l’adoption du calendrier de la saison 2020 – 2021, dont le général Pierre Semengue annonce le lancement le 31 octobre prochain.

L’ordre du jour du président ne prend pas en compte le mécontentement presque généralisé au sein de l’institution en charge du football professionnel au Cameroun. Suite notamment à l’opposition du général Pierre Semengue de laisser la Fécafoot nommer le secrétaire général et le directeur des affaires financières de la LFPC. Un bras de fer que désapprouvent certains clubs. Environ 25 présidents de clubs ont à cet effet décidé de se retirer de la Ligue. De même, plusieurs d’entre eux ont démissionné du conseil d’administration de la LFPC.

Au moment où ces dirigeants  ambitionnent dissoudre la Ligue le 29 octobre, le président convoque une assemblée générale. Et déjà, des indiscrétions font état de ce qu’ils viendront à l’Assemblée générale du 27 octobre avec leur  ordre du jour. La rencontre du 27 s’annonce houleuse.

Cet article Cameroun : Contre toute attente Pierre Semengue convoque l’Assemblée générale de la LFPC est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar