Par Jean Nkuete, secrétaire général du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais

 

Circulaire relative à la commémoration du 38e anniversaire de l’accession à la magistrature suprême de Son Excellence Paul Biya

Thème : «Mobilisons-nous toutes et tous derrière le Président Paul BIYA/ pour l’avènement d’une décentralisation garantissant le développement local dans la paix et l’unité nationale renforcées et l’intégrité du territoire sauvegardée».

En ce 6 novembre 2020, les militantes, les militants, les alliés, les amis et les sympathisants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais s’associent à tous nos compatriotes de bonne volonté, sur tout le territoire national et à l’étranger, pour commémorer le 38e anniversaire de l’accession à la Magistrature Suprême du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA.

L’événement intervient dans un contexte sanitaire toujours dominé, hélas, par la crise de la Covid-19, à un mois exactement de la première élection des Conseillers Régionaux de l’histoire de notre pays qui se tient le 6 décembre 2020. La prochaine élection des Conseillers Régionaux est un moment particulier dans la marche du Cameroun vers son accomplissement, en tant qu’il marque le couronnement du processus de Décentralisation engagé depuis son inscription dans la Constitution de janvier 1996, à l’initiative du Président Paul Biya, selon une démarche consensuelle.

L’on admet que la Décentralisation est l’une des transformatinons institutionnelles majeures du Cameroun depuis l’indépendance, parce qu’elle porte les promesses d’un développement local accéléré et efficient, entendu comme un mouvement à la fois culturel, économique et social qui vise la valorisation des ressources d’un territoire et l’accroissement du bien-être des populations qu’il abrite.

En outre, par les débats qu’il génère, le développement local constitue le cadre idoine de renforcement de la démocratie locale. C’est aussi, en raison de la négociation qu’il suppose, un puissant catalyseur de la cohésion sociale. En définitive, le développement local est une dynamique culturelle, économique et sociale impulsée par les populations qui entendent devenir acteurs, responsables et maîtres de la réalisation de leur destin dans leur milieu de vie et dans leurs terroirs.

Dès lors, la Décentralisation ne peut pas être envisagée sous le seul angle d’une simple alternative institutionnelle, elle est également et elle est même surtout l’instrument privilégié de la réalisation du développement local. C’est dire que la décentralisation et le développement local sont intimement liés. Ils forment un binôme composé de puissants atouts et jouissant de prérogatives fortes pour endiguer la pauvreté et faciliter les transformations concrètes et indispensables de l’environnement local, susceptibles d’assurer la promotion effective et quotidiennement ressentie du bien-être individuel et collectif.

L’on comprend mieux la démarche du Président Paul BIYA qui s’est engagé personnellement dans la réalisation du processus de Décentralisation. C’est ainsi qu’il le conduit depuis plus d’une vingtaine d’années patiemment, progressivement et méthodiquement, étant entendu qu’il s’agit de l’une des principales mutations que notre pays doit impérativement opérer pour s’inscrire de manière irréversible sur les chemins du développement durable.

Pour l’Homme du 6 novembre 1982, la Décentralisation n’est pas un gadget politique. C’est un enjeu d’avenir pour le Cameroun. Elle arrive aujourd’hui à son heure, après une préparation mûrement réfléchie, dans l’espoir qu’elle porte la promesse des fleurs.

A l’occasion du 33ème anniversaire du Renouveau, nous invitons l’ensemble des militantes, militants, alliés, amis et sympathisants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, ainsi que tous nos compatriotes de bonne volonté, à prendre l’engagement fort
d’apporter tout leur soutien au Président Paul B YA dans l’aboutissement de la longue marche vers la Décentralisation. D’où le thème proposé à la réflexion commune pour la circonstance : « Mobilisons-nous toutes et tous derrière le Président Paul BIYA, pour l’avènement d’une décentralisation garantissant le développement local dans la paix et l’unité nationale renforcées et l’intégrité du territoire sauvegardée».
….
Malheureusement , en ce 6 novembre 2020, les conditions sanitaires ne permettent pas des regroupements et meetings populaires, comme de tradition. Pour autant, nous ne resterons pas les bras croisés et nous marquerons l’événement autrement.

Ainsi, les Chefs des Délégations Permanentes Régionales et Départementales du Comité Central, les Présidentes et Présidents de section RDPC, OFRDPC et OJRDPC sont conviés à faire une large diffusion de la présente circulaire pour la bonne information des militantes, des militants et des populations sur les enjeux de la Décentralisation.

Ils veilleront spécialement à la sensibilisation des Conseillers municipaux et des autorités traditionnelles qui doivent bien connaître l1importance du vote qu1ils sont appelés à effectuer le 6 décembre 2020, puisqu1ils constituent les collèges électoraux du scrutin du 6 décembre 2020.

L’on attend d’eux un vote de responsabilité devant favoriser et faciliter la mise en place d1une décentralisation maîtrisée,c’est-à-dire, une Décentralisation qui entraîne le développement effectif des collectivités territoriales et conduit au bonheur des populations où qu’elles se trouvent, dans la paix et l’unité nationale, au sein d’un Etat unitaire décentralisé et à l’intégrité territoriale inviolable, selon le vœu le plus cher de la très grande majorité du peuple camerounais.

En effet, il importe que l’ensemble du corps électoral soit bien éclairé sur la nécessité de construire un modèle de Décentralisation fondamentalement camerounais, à partir d1une diversité au service d’une communauté nationale rassemblée autour des valeurs immuables de paix, d’unité, de justice sociale, de démocratie et de prospérité, qui demeurent au cœur du projet de société porté par Son Excellence Paul BlYA depuis le 6 novembre 1982.
..
Bonne fête à toutes et à tous.

Le Secrétaire Général du Comité Central, Jean NKUETE.

Cet article Cameroun: comment le RDPC célèbre ce 06 novembre 2020 « l’Homme du 6 novembre 1982 » est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar