Cameroun – Le gouverneur de la région du littoral a lancé ce vendredi 11 décembre le programme de formation des volontaires pour le Chan 2021 des sites de Douala que sont Bépanda et Japoma.

Ils sont 950 au total sans distinction de sexe, d’âge ou de validité., ces volontaires sélectionnés dans la région du littoral pour servir durant la compétition du chan en janvier.

Ils ont répondu présents à l’appel du gouverneur de la région du littoral ce vendredi 11 décembre pour le lancement de leur programme de formation en vue de mettre leur compétence au service de la nation qui abrite la 6é Édition du chan.

”C’est une formation pluridisciplinaire qui va de l’accueil à l’aéroport, le transport, la billetterie, la veille santé medicale, bref tout ce qui concerne l’organisation de cette compétition.

Ce matin ( vendredi 11 décembre) ils commencent par une formation en tronc commun, après ils seront divisés par des comités spécialisés pour répondre à toutes les attentes du comité d’organisation. C’est une grosse machine. Nous souhaitons que cela soit un moment irréversibles d’unité et de joie pour tout l’ensemble du peuple camerounais” précise Hervé Emmanuel Nkom , le coordonnateur du stade de Douala Bépanda.

Il faut préciser que ces 950 volontaires sont divisés en deux groupes : 350 à bepanda et 600 a Japoma. Toute cette formation devra se passer dans la discipline.

L’honorable Abel Calvin Njockè , coordonnateur du site de Japoma précisera a cet effet que ” ces jeunes qui sont nombreux aujourd’hui doivent savoir qu’ils ont une lourde responsabilité et qu’aucune déviance ne sera tolérée à quelque niveau que ce soit. Il n’y a pas de grosse crainte mais il faut être prudent comme tout bon parent”.

Le flux rss de camer.be

Share: