Le ministre de l’habitat et du développement urbain et le ministre des transports sont descendus sur le terrain. A quelques jours du coup d’envoi du championnat d’Afrique des Nations prévu au Cameroun.

Le rendez-vous du football Africain qui se prépare à Yaoundé, et les autres villes du Cameroun doit se faire dans un environnement saint. Le journal Afrik Environnement est aux aguets et confirme que «Ketcha Courtès nettoie Yaoundé».

A quelques jours du coup d’envoi du championnat d’Afrique des Nations de football 2020 (Chan), le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a effectué un tour de ville, afin de sa rassurerdu nettoyage et de l’embellissement des voies d’accès aux hôtels, aux stades, et aussi vers les sites touristiques et loisirs de la capitale. Vu l’insalubrité de certains quartiers, le Mindhu a instruit à la société de ramassage d’ordures Hysacam, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que toute la ville de Yaoundé soit désormais propre.

Toutes choses que le journal L’Elite qualifie de «L’embellie du Chan urbain». Entre mise en service des voies d’accès, à l’instar de l’autoroute Nsimalen-Yaoundé, le regain de salubrité urbaine, le pavoisement des espaces publiques, les actions de Célestine Ketcha Courtès, ministre de l’Habitat et du Développement Urbain redorent l’image d’une capitale naguère pâle. Loin des effectives répugnants, Yaoundé comme les autres Grandes villes qui abritent la compétition vibra harmonieusement aux rythmes et couleurs du Championnat d’Afrique des Nations Total 2021 qui se jouera du 15 janvier au 7 février de l’année en cours.

Du coté de la capitale économique, on rassure que L’Aéroport International de Douala est «Prête pour la compétition». Le journal le Pélican relaie que C’est le constat fait à Douala lundi, 11 janvier 2021 par le ministre des Transports Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe en visitede travail dans la capitale économique du Cameroun. Accompagné du ministre délégué auprès du ministre des Transports Njoya Zakariaou, du Gouverneur de la région du Littoral, Dieudonné Ivaha Diboua…le patron des Transports s’est rassuré du dispositif sanitaire et sécuritaire mis en place avant pour accueillir les différentes délégations des pays appelés qualifiés pour le Chan qu’abrite le Cameroun.

Avec, un «rassurant dispositif sécurité et sanitaire des Aéroports». Le journal Le Quotidien rassure que Sa suite et lui-même ont visité le dispositif sécuritaire et sanitaire mis en place à l’aéroport international de Douala pour accueillir les différentes délégations qui viendront à ce grand rendez-vous du football africain. Au terme de cette visite qui a permisau membre du gouvernement d’apprécier positivement les équipements acquis par les aéroports du Cameroun que dirige Thomas Owona Assoumou, ceci dans le cadre de la modernisation des plateformes aéroportuaires de ce pays…

Pour le reste, le comité d’organisation du Chan veut il faire de grandes affaires ? Vision Economique écrit que les prix vont «Jusqu’à 50000 Fcfa pour un ticket d’entrée au stade». Le comité d’organisation du Chan veut combler le manque à gagner consécutif au taux de remplissage des stades fixé à 25% seulement par la Confédération africaine de football à cause des restrictions liées au Covid-19. Les détenteurs des billets obtenus à prix d’or porteront en plus un masque de protection pour accéder dans les différents stades.

Le flux rss de camer.be

Share: