Trois nouvelles conventions de concession, dont celle relative à l’établissement et l’exploitation d’un réseau de communication mobile à couverture nationale ouvert au public ont été remises à CAMTEL le 12 Mars 2020, par la Ministre des Postes et Télécommunication.

La Cameroon Telecommunications (CAMTEL) vient d’être couronné 4e opérateur en téléphonie mobile.  Une licence d’exploitation lui a été remise le 12 mars 2020 au cours d’une cérémonie présidée par la Ministre des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL), Minette LIBOM LI LIKENG.

L’opérateur public camerounais des télécommunications fait ainsi son entrée sur le marché de la téléphonie mobile dans le pays. « Un moment historique ! » C’est ainsi que le directeur général de la Cameroon Telecommunications (CAMTEL), Judith YAH SUNDAY ACHIDI, a qualifié la cérémonie de remise officielle des conventions de concessions octroyées par le gouvernement à CAMTEL.

 Parmi ces conventions, il y’a celle « relative à l’établissement et l’exploitation d’un réseau de communication mobile à couverture nationale ouvert au public », informe la CRTV radio, le média d’Etat. CAMTEL qui se déployait jusque-là dans le domaine de la fourniture des services internet, va donc rentrer dans le marché très concurrentiel de la téléphonie mobile, riche de plus de 19 millions d’abonnés.

Un marché que se partageaient jusqu’à ce jour trois opérateurs: la filiale de la sud-africaine MTN, la filiale du groupe français Orange, et la firme vietnamienne Viettel, à travers sa marque camerounaise Nexttel.

Dans un entretien accordé ce jour à la radio Nationale La MINPOSTEL affirme que ces titres d’exploitation ont été accordé au réseau « en application des très hautes directives du Chef de l’Etat. La stratégie du gouvernement visant à accompagner notre opérateur dans sa mue vers la productivité, la sauvegarde des intérêts nationaux en matière des communications électroniques, sans oublier la compétitivité dans ce segment très important de notre économie nationale ».

Les deux autres titres d’exploitation qui seront remis à CAMTEL, concernent le téléphone fixe et le transport de la fibre optique.

CAMTEL est désormais doté d’un cahier de charges qui définit les conditions d’établissement et d’exploitation des différents réseaux de communications électroniques concédés (2G, 3G et 4G). Ce cahier définit aussi des obligations relatives à la qualité de service et d’expérience. Ces obligations intègrent les paramètres de qualité qui feront l’objet de contrôle par le régulateur. Bien plus, le nouvel opérateur a désormais des obligations minimales de couverture et de déploiement en réseaux du concessionnaire sur le territoire national, sur toute la période de la concession.

D’ici peu, les puces CAMTEL se vendront comme des arachides à travers le territoire national.  

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *