La scène se déroule le 2 Juin 2020 dans un hôtel de la capitale économique du Cameroun. Les gangsters essayaient de mettre la main sur une prétendue somme de 30 millions de FCFA.

Les éléments de la légion de la gendarmerie du Littoral ont neutralisé dans la journée du 2 juin 2020, deux malfrats d’un gang de trois, qui tentaient d’opérer dans un hôtel situé au quartier Bonamoussadi à Douala. Armés de pistolets, de coupe-coupe et de diverses autres armes blanches, les criminels aspiraient mettre la main sur une somme de 30 Millions de FCFA.  Ces hommes ont usé des stratégies pour s’infiltrer discrètement dans le lieu de l’opération.  Le caissier dudit hôtel raconte à nos confrères de canal 2 internationale, qu’une première personne s’est avancée pour jouer la sentinelle.

« J’étais assis à la caisse, le jeune homme est venu me demander les prix des chambres. Je lui ai donné les prix. Il n’a pas fait 30 secondes, il est ressorti. Une minute après ils sont arrivés à trois. Ils soulèvent leur tee-shirt et me montrent l’arme. Un m’a tenu par le col de mon habit, m’a trainé jusqu’au bar et m’a demandé de m’allonger à même le sol. J’ai obtempéré. J’ai voulu regarder ce qu’il faisait, ils m’ont menacé » a-t-il relaté.

Les faits se déroulent comme dans un film réalisé par Quentin Tarantino, scénariste réalisateur acteur et producteur américain.  Toutefois, le spectacle va tourner au drame, avec l’arrivée brusque de la gendarmerie nationale. Les sources affirment d’ailleurs que les éléments de cette dernière étaient bien présents sur les lieux avant l’arrivée des malfrats, car ils avaient au préalable été informés.  « Nous avons reçu un renseignement précis qui faisait état de ce qu’un groupe viendrait braquer cet hôtel. Nous sommes arrivés sur les lieux avant eux. Au moment où ils ont commencé nous sommes passés à l’action », a indiqué le colonel Pierre Aimé BIKELE, commandant de la légion de gendarmerie du Littoral sur la chaîne verte.

Pendant les échanges de cours de feu, le plus malin a pris la poudre d’escampette, un autre s’en est allé. Le plus jeune, âgé de 20 ans, a été grièvement blessé. Ce dernier est actuellement entre les mains de la police, et servira d’appât pour mettre la main sur le leader du groupe.  

Share: