Il est présenté par l’association Aritma Academic Awards pendant « la nuit des major », tenue au Palais des Congrès de Yaoundé le 12 décembre dernier.

Tchoffo Nzumegue Diland est le premier au Baccalauréat 2020 au Cameroun. Il vient du Collège Libermann de Douala. « Je remercie Aritma Academic Awards », Diland a ainsi formulé sa reconnaissance à Aritma et à ses « enseignants qui ont fait de moi ce que je suis ». Diland Tchoffo est conscient de ce que l’association l’a mis sur le feu des projecteurs. Tout comme lui, ils étaient une trentaine à fouler le tapis du Palais des Congrès. Il s’agissait des majors régionaux au Baccalauréat et au Gce A Level, des majors spéciaux et nationaux au Baccalauréat et au Gce, de la première femme au Bacc national et du premier des déficients visuels. Le président d’Aritma Academic Awards, Guy Elessa, s’est dit honoré pour avoir surmonté des difficultés relatives à l’organisation de la première édition de « la nuit des majors ». 

Chantal Biya s’invite

Dans son discours de circonstance, Guy Elessa a interpellé des élèves à travailler davantage pour changer le Cameroun et l’Afrique. Convaincu que la voie royale pour donner une chance au continent de se développer ne passera que par une jeunesse bien formée. Guy Elessa a réussi à faire le plein d’œuf d’une salle du Palais des Congrès. De nombreuses personnalités sont venues et ont vu. Pour le Pr Jean Emmanuel Pondi, « nous devons accepter que le mérite rythme nos vies. Ce soir, nous avons eu les meilleurs cerveaux de notre pays ». Dans le même sens, la double médaillée olympique, Françoise Mbango, plaide à ce que la première dame, Chantal Biya, accompagne l’initiative qu’a eue Aritma Academic Awards. En remerciant des invités, Guy Elessa déclare que « ça ne fait que commencer ». S’agissant des lauréats, il les a baptisé des « ambassadeurs d’Aritma Academic Awards ». 

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar