Le leader séparatiste, Sisiku Ayuk Tabe, a appelé les dirigeants de différentes factions séparatistes à s’unir.

Dans une lettre adressée au Dr Cho Ayaba, au Dr Samuel Sako, au Dr Ebenezer Akwanga, Dabney Yerima, John Mbah Akuroh, Ntumfoyn Boh Herbert, il les a exhortés à oublier ce qu’ils veulent et à se concentrer sur ce dont ils ont besoin.

«Nous avons plus en commun que les problèmes mineurs qui nous interpellent et nous divisent… Nos gens nous regardent; la communauté internationale nous regarde, et nous ne parvenons pas à nous conduire d’une manière qui reflète la maturité et le leadership… », a-t-il écrit.

Les interrogeant sur ce qu’il qualifie d’intérêts personnels les rendant aveugles au sort des citoyens, il les exhorte à garder un héritage pour la postérité.

«Le voyage qui nous attend pourrait être encore très long. Les négociations, si et quand elles auront lieu, seront très dures. Ne devrions-nous pas concentrer nos énergies et nos ressources sur ce qui est important pour nous aider à atteindre notre indépendance? » A-t-il demandé.

Il a ajouté que «… nous ne sommes pas solidaires de ce que nous voulons; la restauration de l’indépendance de l’Ambazonie, nous mendierons toujours quelques miettes sous la table de la “République…” N’oubliez pas que s’il n’y a pas d’ennemi à l’intérieur, l’ennemi à l’extérieur ne peut pas nous faire de mal.

Dans cet esprit, il a noté que la voie à suivre est de «… s’abstenir d’attaquer ou d’insulter les autres».

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar