Paris déplore l’usage indiscriminé de la force contre des civils dans cette attaque survenue le 10 janvier dernier dans la région du Sud-ouest.

Quelque 24 h après une attaque meurtrière enregistrée contre des civils dans la localité de Mautu, région du Sud-ouest du Cameroun, l’ambassade de France au Cameroun a fait savoir son indignation dans un tweet ce 11 janvier 2021.

« La France condamne, l’attaque de Mautu dans la région du Sud-ouest du Cameroun qui a fait 8 victimes civiles dimanche 10 janvier 2021 ». Pour Paris, les circonstances de cette tuerie sont « pour le moment non élucidées ».

Lire aussi :: Cameroun : accusée d’avoir tué une dizaine de civils dans le Sud-ouest, l’armée de défend

Ce que ne croit pas le gouvernement, qui à travers le ministère de la Défense a fait savoir le 11 janvier que l’armée a mené un « raid préventif » dans la localité et a tué des insurgés, dont deux chefs de milice. Une opération qui a conduit à « quelques terroristes neutralisés, d’autres blessés en fuite, des armes et munitions récupérées ». Le Mindef dément que des civils aient été tués au cours de cette attaque. Il ajoute néanmoins qu’une enquête a été ouverte.

Une version rejetée également par des sources, à l’instar de l’avocat défenseur des droits de l’Homme Agbor Balla qui condamne le « meurtre de 8 civils à Mautu ».

La France, tout comme de nombreuses autres voix, « appelle à faire la lumière sur ce crime injustifiable ».

Cet article Cameroun-Attaque de Mautu : l’ambassade de France condamne et demande que « toute la lumière » soit faite est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar