L’inhumation des sept enfants tués au cours d’une attaque d’une école privée est prévue jeudi 05 novembre. Initiative de la mairie de Kumba et des familles des victimes

 

Les obsèques des sept élèves massacrés le 24 octobre dernier à Mother Francisca International Bilingual Academy de Fiango (Kumba, Sud-Ouest), sont prévues jeudi, 05 novembre 2020, dans le chef-lieu du département de la Meme, selon le programme établi par la mairie de Kumba et parvenu à JournalduCameroun.com.

Le programme a été fixé par la mairie et les familles des victimes, selon le document.

Les obsèques débuteront par la levée de corps des dépouilles à l’hôpital de district de Kumba, suivie d’une messe œcuménique, avant l’inhumation “à divers endroits”

La mise en terre des victimes est envisagée après la journée de deuil national décrétée par le président de la République le 31 octobre. Cette journée [samedi] a donné lieu à l’organisation de cultes interreligieux à Yaoundé et Douala et la mise en berne du drapeau national, entre autres.

Le gouvernement a imputé la responsabilité de l’attaque, qui a fait sept morts (des enfants âgés de 09 à 12 ans) et des blessés graves parmi des élèves en classes à Kumba le 24 octobre dernier, aux “rebelles sécessionnistes” actifs dans les deux régions anglophones du Cameroun.

Cet article Cameroun: après le “deuil national”, la ville de Kumba enterre seule ses jeunes martyrs est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar