D’après Polycarpe ATANGANA, spécialiste des droits de l’homme et de la justice pénale, une grâce présidentielle s’accompagne d’un décret signé par le Président de la République et communiqué dans les règles de l’art.

Cameroun-online vous propose l’analyse du spécialiste des droits de l’homme

Le Professeur Gervais MENDO gracié par SEM Paul BIYA, la tâche dans la tasse. Dans le cadre de la lutte engagée par les pouvoirs publics de Si-BEKON contre la corruption, l’opération « vautour » initiée et supervisée par SEM Paul BIYA a permis de faire main basse sur tous les gestionnaires « indélicats » de redits tirés sur le volet dans le camp des indésirables… Parmi ceux ou celles qui ont été épinglées, dans cette opération VAUTOUR, dont l’opinion estime qu’ils ont bénéficié de la grâce présidentielle, mettons les choses au clair.

La personne qui bénéficie d’une grâce présidentielle

Yves Michel FOTSO, ESSIMI MENYE, INONI EPHRAIM ont bénéficié d’une évacuation sanitaire. Cela ne s’appelle pas la grâce présidentielle. Pour le cas de Michel Thierry ATANGANA, TITUS EDZOA, MICHIPOU Seidou , ils avaient déjà presque purgé leur peine d’emprisonnement contrairement à ce qui se dit par certains médias et un certain public. La seule personne qui a pu bénéficier de la grâce présidentielle c’est la française Lycéenne EYOUM. Pour le cas du Professeur Gervais MENDO ZE, je comprends la sensibilité, la compassion de l’Opinion nationale et Internationale. Mais nos médecins sont bien formés et leur avis compte plus sur son cas.

Polycarpe Atanga

La grâce présidentielle est constitutionnelle

 L’évacuation sanitaire ou pas ? Ils sont les seuls à décider en faisant un rapport médical. Lorsqu’on que David EBOUTOU les autres du MEC disent que “tout est mise en œuvre, ce n’est qu’une question d’heure » (voici déjà 48 heures passées) pour que l’agrégé de la linguistique et stylistique retrouve sa liberté…” Ça pas de sens de sens voyons ! La grâce présidentielle est d’abord constitutionnelle. Puis, c’est une décision volontaire et secrète d’un chef d’État. Donc, elle surprend les gens. Elle ne quitte pas de l’Orient pour être signée. C’est un décret officiel.

Elle ne fait pas de vacarme. Elle vient comme une pluie en son temps. Maintenant avec un tel vacarme, même si le chef de l’État Paul Biya pouvait une prendre une sage décision, Malheureusement, ça va se compliquer. Jamais dans l’histoire de la Ière et IIème République du Cameroun, un chef d’État et son entourage n’ont divulgué des dossiers classés secrets. C’est à tort que même les grands esprits intellectuels, des médias que j’appréciais jusqu’ici se lisent d’amitié avec L’EBULNGANDZAGA. Le président Paul Biya, a suffisamment du temps et l’accorde à celui qui veut. D’ailleurs, il a réussi plusieurs personnalités mercredi notamment celle du Ministre des Affaires Algériennes.

Monter MENDO ZE contre Paul Biya?

 C’est spectaculaire ! Nous assistons à une sorte de manipulation et désinformation qui viennent encore tuer le malade sur son lieu d’hôpital. Ce vacarme est profitable aux ennemis du Choriste, qui certainement feront mains et pieds pour que rien n’avance… Ce vacarme n’est nullement pas une pression de l’opinion, media contre Paul BIYA, si ce n’est monter MENDO ZE contre Paul Biya. Soulever les problèmes éthiques et claniques. Criez qu’il y a une injustice. La grâce présidentielle se matérialise par un décret. Ce vacarme peut me faire déménager !

Le peuple périt faute de connaissance….

Share: