Il s’agit du journaliste Martial Owona, qui suppute que l’agression d’Abel Elimbi Lobe est le fruit de son engagement politique.

Valsero le rappeur camerounais qui vit en exil en Europe a exprimé son mécontentement suite aux propos du journaliste de Vision4, au sujet de l’agression du politicien Abel Elimbi Lobe.

« Tu es un bon villageois, tu es vraiment l’expression de la haine tribale, mais aussi l’expression, de la jalousie et de la petitesse. Tu es un bon sujet de la dézombification, l’expression de la haine. D’après toi, « inspecteur » Martial Owona, villageois tribaliste,  Abel Elimbi Lobe n’a pas été agressé ? », s’interroge-t-il. 

Le ras-le-bol de l’activiste rappeur nait du fait que Martial Owana soutient que l’agression dont a été victime Abel Elimbi Lobe dimanche 15 novembre 2020, est l’œuvre de ses détracteurs politiques, en l’occurrence les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun de Maurice Kamto.

« Pour Martial Owona, c’est à cause du Mrc que Elimbi Lobe a été agressé. Tous les jours, vous empoissonnez l’esprit des camerounais, vous mettez dans leurs cerveaux des informations nocives, du poison dans le cerveau, juste pour créer le contexte dont vous avez besoin. Les zombies parfaits », lance-t-il.

En guise de rappel, l’ancien militant du Social democratic front (SDF) Abel Elimbi Lobe a été pris en embuscade par trois malfrats à bord d’une moto, au quartier Bonapriso à Douala. Il a été poignardé dans le ventre et fusillé à un genou. Cependant il est hors de danger. Il faut noter que cette agression fait couler beaucoup d’encre et de salive, car ses détracteurs ne lui ont pris ni téléphone ni argent. Ils auraient spécialement été envoyé pour lui ôter la vie. Mais pour quelle raison ? la vérité peut-être difficile à sortir mais elle ne restera éternellement pas dans l’ombre.

Share: