Telles sont entre autres paroles que le journaliste indépendant et spécialistes des droits de l’homme Polycarpe ATANGANA dédie en hommage à Isidore MEDJO. Le promoteur culturel et réalisateur du générique des éditions de l’information du Poste national de la CRTV, est décédé le 7 juin 2020 des suites de maladie. Ses œuvres resteront incontestablement gravés dans les cœurs et dans les têtes.

HOMMAGE

« Isidore Medjo tu t’en  vas. Le souvenir que nous avons de toi c’est que  tu as écris des chansons.  Tu as composé des génériques dans un esprit de créativité extraordinaire. Chaque 13h sur le poste National de la CRTV, c’est ton dîner musical que nous écoutons Ce générique nous rappelle tes multiples combats, ton histoire avec accents de préférence auxquelles tu t’es investi avec cœur et conviction pour tes droits d’auteur.

On ne peut pas pleurer parce que le journal officiel du 13h sur le poste National de la CRTV est toujours d’actualité. Ce générique me fait danser. Il fait danser Marie François Ewolo et l’accompagne dans sa présentation. Il fait danser le ministère de la communication.  Il fait du bien à la présidence de la République.  Il fait du bien à toute la nation Camerounaise: c’est grâce à toi.

Tous ceux qui t’ont connu reconnaissent en toi, un homme courageux et bienveillant qui n’as jamais transigé avec ses idées et ses valeurs. L’histoire de la créativité tu nous l’as laissé. Adieu Isidore, j’écouterai tes souvenirs à 13h sur le poste National de la CRTV. »

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *