Le ministère des Finances a débloqué ce montant pour la restructuration de cette entreprise publique, et la reprise des vols après la période de pandémie de la Covid-19.

Après plus de six mois d’arrêt des activités, la compagnie aérienne nationale a repris ses vols le 18 octobre 2020. Une reprise après deux reports les 12 et 16 octobre. Pour la relance effective, le trésor public a dû être sollicité à hauteur de  1,050 milliard de FCFA, apprend-t-on dans une correspondance du ministre des Transports et PCA de Camair-Co, Jean Ernest Ngallé Bibehé, adressée le 16 octobre 2020 au directeur général de la compagnie arienne publique et donc le site d’information  Investir au Cameroun a eu copie.

Le milliard de FCFA est  précisément dévolue au règlement d’une partie des arriérés des salaires du personnel, à  la prime d’assurance des avions (qui aurait causé les deux démarrages manqués du 12 et 16 octobre dernier) au  système de réservation et d’émission des billets SITA, aux droits de douane des pièces de rechange de l’aéronef MA60, et de certaines charges inhérentes au redémarrage des activités de la compagnie.

Le 14 juillet dernier, l’on se souvient que le président de la République par le biais de son secrétaire général Ferdinand Ngoh Ngoh  instruisait au ministre des Finances  de débloquer   15 milliards de FCFA au bénéfice de la restructuration de Camair-co. Précisément pour l’envoi en maintenance de l’un des Boeing 737-700 NG ; l’acquisition de deux aéronefs Dash Bombardier Q400, mieux adaptés aux lignes de courte distance ; et la location de deux moteurs susceptibles de permettre la remise en vol du deuxième Boeing 737-700 NG de Camair-Co.

Ainsi 16 milliards ont été débloqués des trois derniers mois pour cette compagnie budgétivore qui ne compte à ce jour aucun avion fonctionnel.  Si bien que la reprise des activités le 18 octobre dernier s’est effectuée par un avion loué auprès d’une campanienne Ukrainienne.

Cet article Cameroun : 16 milliards de FCFA affectés à Camair-co ces trois derniers mois est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar