Contact

143, rue 1695 Ngousso Hopital général, Face EIforce. BP 14674, Yaoundé, Cameroun

disponible 24/ 7.

Selon le médecin Camerounais Charlène Niekou, les campagnes de dépistage du cancer sont rares dans plusieurs pays pauvres. C’est pour cette que ce personnel de santé dévoile quelques techniques simples pour détecter les signes précurseurs de cette maladie.

Comment ça marche ? Devant un miroir, on peut détecter les signes précurseurs d’un cancer de sein. Il suffit de lever les bras vers la verticale, et d’observer les seins de face et de profil, à la recherche d’une déformation cutanée (de la peau) ou d’une modification de son aspect. Ensuite, on peut aussi presser les mamelons par le bout pour vérifier qu’il n’y a pas d’écoulement.

Couchée ou debout, à l’aide d’un “kit” qu’on peut enfiler comme un gant, on peut ensuite parcourir le sein avec 3 doigts (de la main gauche pour le sein droit et inversement pour le côté gauche), en pratiquant des mouvements circulaires du haut vers le bas, selon le sens des aiguilles d’une montre, à la recherche d’une masse. Le meilleur moment pour mener cette palpation, c’est après les règles. Même si l’on fait cet examen individuel à la maison, il est recommandé de rencontrer un personnel médical de temps à autre.

Par Nadège CHEUDJOU, Stagiaire
Share: