Celles-ci concernent cinq catégories de personnes dépendant du ressort de cette représentation diplomatique.

Depuis leur fermeture en mars 2020, les frontières maritimes, terrestres et aériennes du Cameroun restent officiellement fermées. Et l’ambassadeur du Cameroun aux Etats-Unis d’Amérique, Henri Etoundi Essomba, le rappelle aux usagers de cette représentation diplomatique dans un communiqué publié le 6 octobre 2020. En attendant leur réouverture officielle par le gouvernement, Henri Etoundi Essomba dévoile dans ledit communiqué les cinq catégories de personnes exceptionnellement autorisées à entrer au Cameroun.

Cette mesure concerne au premier chef les Camerounais détenteurs d’un passeport valide ou d’un document de voyage, à l’instar du laissez- passer, délivré par l’ambassade camerounaise aux Etats-Unis. Dans la seconde catégorie, s’identifient les titulaires d’un passeport diplomatique ou de service, ou d’un laissez-passer des Nations unies voyageant pour des raisons officielles après avoir obtenu un visa d’entrée au Cameroun. Cette mesure exceptionnelle bénéficie aussi aux étrangers titulaires d’une carte de résident au Cameroun. Dans son communiqué, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire précise que si celle-ci a expiré, un visa est nécessaire.

Les demandeurs de visa de cette catégorie doivent non seulement produire la carte de résident expirée, mais aussi justifier le caractère essentiel de leur voyage au Cameroun. Sont aussi concernés, les étrangers vivant et travaillant au Cameroun, sous réserve de la production d’un contrat de travail et d’une lettre d’invitation légalisée de l’employeur précisant les raisons qui exigent la présence du voyageur au Cameroun. La mesure concerne enfin les étrangers justifiant d’une urgence humanitaire, à l’instar d’un décès dans la famille ou d’une situation d’urgence médicale.

Le flux rss de camer.be

Share:

Avatar