Le gouvernement ivoirien a assuré mercredi qu’il maintient la «vigilance permanente » après des révélations de Bernard Émié, le patron du renseignement français qui a annoncé que le groupe terroriste Al-Qaïda veut viser la Côte d’Ivoire et le Bénin.

«Nous constatons qu’il y a une annonce qui vient enfoncer une porte qui est déjà ouverte. Nous étions suffisamment alertés déjà depuis plusieurs années de la menace terroriste que subit notre région… Nous maintenons la vigilance permanente concernant cette problématique de terrorisme», a indiqué Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien à l’issue d’un Conseil des ministres. 

Poursuivant, M. Touré qui est par ailleurs, le ministre ivoirien de la Communication et des médias, a soutenu que des dispositions ont été prises pour sécuriser les biens et les personnes en Côte d’Ivoire contre la survenue de quelques initiatives terroristes.  

«  Depuis des années des dispositions ont été prises pour faire face à quelque menace que ce soit », a promis M. Touré qui répondait à la préoccupation d’un journaliste lors de la conférence de presse qui a sanctionné ce Conseil des ministres. 

En début de semaine, Bernard Émié, le patron de la direction générale de la sécurité extérieure française a affirmé que le groupe terroriste Al-Qaïda a un  «projet d’expansion » vers les pays du Golfe de Guinée et  «finance déjà des hommes qui se disséminent en Côte d’Ivoire ou au Bénin». 

Cet article Affaire la Côte d’Ivoire visée par Al-Qaïda: «Nous maintenons la vigilance permanente» (Sidi Touré) est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

Share:

Avatar