Onglets principaux

Politique

Cameroun : Elimbi Lobé confirme le lancement de Kawtal

De l’avis d’Elimbi Lobé, l’opposition procèdera le 1er juin 2019 bel et bien au lancement de la plateforme Kawtal, rassemblant des forces de l'opposition.
424 vues
05/11/2019 - 12:17
lucien embom
Journaliste

Selon Elimbi, les élections législatives et municipales à venir sont d'une importance capitale pour une opposition. Pour lui, l’opposition a échoué à toutes les 16 élections déjà organisées dans l'ère multipartiste du Cameroun. Les initiateurs de la plateforme Kawtal veulent éviter la dispersion des voix de l’opposition au cours des prochains scrutins. Kawtal est un vocable issu de la langue foulbé. Il désigne tout simplement l’union.

Elimbi Lobé est convaincu que l’union de toutes les forces de l’opposition, des organisations syndicales, des organisations non gouvernementales et autres, peut aider à redessiner la carte politique du Cameroun. L’acteur politique précisé qu’il ne s’agit ni d’un mouvement, ni d’un parti politique, encore moins d’une organisation dotée d’une personnalité morale et juridique. C’est plutôt une plateforme d’union de l’opposition.

Elimbi Lobe s’oppose à l’insurrection comme mode d’accession au pouvoir. Pendant plus de six mois, fort des échecs passés, les initiateurs de Kawtal ont mis sur pied une stratégie d'union. Tous les textes structurants sont élaborés avec délicatesse et précision. L’ex-camarade de John Fru Ndi soutient que le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) gagne parce que les opposants sont désordonnés.

« J'ai rencontré beaucoup d'entre eux. Et nous avons échangé longuement sur les dangers de la prolifération des initiatives de rassemblement, qui nous ramèneront à la prolifération des aventures individuelles et solitaires qui minent depuis toujours l'action de l'opposition, » souligne Elimbi Lobé. D’après le natif de Dibombari, l’opposition devrait s’en prendre à elle-même, si elle est incapable d'aborder les 17 eme et 18 eme élections.

 

 

Étiquettes: