Onglets principaux

Actualités

Cameroun : 9 morts dans un attentat à Tchakamari

Selon nos sources, 9 personnes ont été tuées le 19 avril 2019 à Tchakamari au cours d’un attentat perpétré par Boko Haram.
321 vues
04/22/2019 - 14:04
lucien embom
Journaliste

Les jihadistes ont frappé dans la nuit. Le bilan provisoire de cette attaque est de 9 morts et quelques blessés. Les terroristes ont procédé à la destruction des biens et vider les greniers avant de battre en retraite. A ce cocktail explosif, il faut ajouter le vol d’une multitude de têtes de bétail. Ce n’est pas le premier raid de Boko Haram sur Tchakamari. La localité était en plein repeuplement au moment où les terroristes l’ont encore attaquée.

Depuis 2014, les comités de vigilance, qui comptent environ 14.000 membres à l’Extrême-Nord, jouent un rôle essentiel dans la lutte contre Boko Haram. Ils renseignent les forces de défense et servent d’éclaireurs ou de guides. Ils affrontent parfois directement le mouvement jihadiste et protègent les communautés, notamment contre les attentats-suicides. Les autorités font des mains et des pieds pour éradiquer Boko Haram.

A mesure que le conflit baisse en intensité, une réflexion sur l’avenir se fait de plus en plus pressante. La baisse d’intensité du conflit depuis 2016, se manifeste par la réduction du nombre d’attaques et l’important taux d’échec des attentats-suicides à l’Extrême-Nord. On enregistre des redditions de combattants depuis 2017. Ces redditions confirment l’affaiblissement de la secte Boko Haram.

La menace reste cependant bien réelle. En 2017, les combattants de Boko Haram ont perpétré environ 80 attaques et enlèvements, et planifié 90 attentats-suicides en terre camerounaise.  51 attaques ont été déjouées ou ont échoué. La secte islamiste a tué au moins 210 civils et près de 30 militaires. Depuis janvier 2018, Boko Haram a causé la mort d’au moins 135 civils et 18 militaires camerounais.

 

 

Étiquettes: