Onglets principaux

Actualités

Cameroun : La Chine finance la construction du nouveau siège de l’Assemblée Nationale

L’objectif est de doter la Chambre basse du Parlement, d’un nouveau siège, après l’incendie qui a consumé 3 des sept étages du siège actuel fin 2017
356 vues
04/20/2019 - 10:14
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L’accord de mise en œuvre du projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale a été signé entre le Ministre camerounais de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey et le Conseiller aux affaires politiques de l’ambassadeur de Chine au Cameroun, Wang Dong, le 18 avril 2019.

A travers un « don sans contrepartie » à l’Etat du Cameroun, le partenaire chinois va financer le projet à hauteur de 54,4 milliards FCFA, indique-t-on au ministère de l’Economie.

Dans le détail, le nouveau siège de la Chambre basse du Parlement va être construite sur l’actuel site du « Palais de verres », au quartier Ngoa-Ekelle, à Yaoundé. Le nouveau complexe s’étendra sur 37 500 m2. Le projet comprend un bâtiment principal, d’au moins 13 étages, qui abritera notamment un hémicycle et un bureau pour chacun des 180 députés du parlement.

A cela, s’ajoutent une salle des banquets, des bâtiments de pompiers, des locaux techniques, la clôture, des routes, des parkings, et autres infrastructures complémentaires.

La signature de l’accord de mise en œuvre va permettre de passer à la phase opérationnelle d’un projet qui date de plusieurs années. Le 14 novembre 2017 déjà, le Président de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yéguié Djibril, avait annoncé la création d’un comité de suivi du projet de construction du nouveau siège de la Chambre.

« S’agissant de l’important immeuble sur les 35 000 m2, le gouvernement a pris des dispositions en créant un comité en charge de la mise en œuvre de cet important projet », a indiqué le ministre en charge de l’Economie, M. Alamine Ousmane Mey, au cours de la signature de l’accord.

Ledit comité a d’ores et déjà pris des dispositions pour que le titre foncier soit établi. Les opérations de déguerpissement ont été également été préparées. Aussi, devrions nous assister à la pose de la première pierre du complexe parlementaire « d’ici peu de temps », a ajouté le Ministre.

Il faut dire Il y’a bien longtemps que les députés camerounais se sentent à l’étroit dans le Palais des Verres de Ngoa-Ekelle. L’actuel siège de la représentation nationale étant un bâtiment quelque peu vétuste, qui date du début des années 80.  

Mi-Novembre 2017, un incendie avait consumé entièrement 3 des 7 étages de la bâtisse. Tandis que 2 autres paliers avaient été partiellement ravagés. Depuis, les l’administration parlementaire a été répartie sur plusieurs sites dans la ville de Yaoundé.

Il convient cependant de rappeler que le projet de construction du nouveau siège est antérieur à l’incendie. Lequel n’a fait que donner un coup d’accélérateur à la mise en œuvre du projet. C’est en effet en en Juillet 2016 que l’alors Ministre de l’Economie, Louis Paul Motaze, avait signé une convention avec la Chine, pour le financement de la construction de ce nouveau siège.

Les études de faisabilité bouclées, le lancement des travaux est annoncé pour début 2020.  

Étiquettes: