Onglets principaux

Sports

CAF : Le SG accuse Ahmad de harcèlement sexuel et se fait limoger

Le Secrétaire Général de la Confédération Africaine de Football (CAF), Amr Fahmy, a été limogé le 11 avril dernier, après avoir accusé le Président de l’instance, Ahmad Ahmad, de harcèlement sexuel et corruption
517 vues
04/16/2019 - 18:42
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Le désormais ex-Secrétaire Général de la CAF, Amr Fahmy (Photo), auteur d’accusations de harcèlement sexuel et de corruption contre Ahmad Ahmad, a été licencié par l’organe décisionnaire de l’instance.  

 

En effet, « le Comité Exécutif de la CAF a pris la décision le 11 avril de révoquer Amr Fahmy », a indiqué à l’AFP, Nathalie Rabe, responsable de la communication de la CAF, ce lundi 15 avril 2019. « Il n’y a pas d’explication. C’est la décision du comité exécutif », a-t-elle ajouté, dans une réaction à l’agence de presse Reuters.

La porte-parole de l'instance faîtière du football africain n’a en effet, apporté aucune précision sur les motifs du licenciement de l’ancien cadre, et a dit « ne rien savoir sur les accusations » qu’il aurait formulées à l’encontre du Président de la CAF, Ahmad Ahmad.

Dans un document adressé à la FIFA, le 31 mars dernier, Amr Fahmy avait notamment accusé le Président de la CAF, d’exercer des actes de harcèlement sexuel contre 4 employées de l’instance, sans les nommer.

Par ailleurs, l’Egyptien de 36 ans a également accusé le dirigeant malgache d’avoir versé des pots-de-vin (de l’ordre de 20 000 dollars) à des présidents de fédération en Afrique, dont ceux de la Tanzanie et du Cap-Vert.

Ahmad Ahmad est également accusé d’avoir fait dépenser 830 000 dollars supplémentaires à la CAF, pour du matériel commandé via une société française appelée Tactical Steel, alors que d'autres sociétés avaient proposé des tarifs moins cher, peut-on lire dans le document relayé par Reuters.

Pour l’heure, l’ancien cadre de la CAF n’a pas commenté son limogeage. Il a été remplacé par le diplomate marocain, Mouad Hajji.

Étiquettes: