Onglets principaux

Santé

Cameroun : Le choléra fait deux nouveaux morts dans le Nord

Une nouvelle épidémie de choléra s'est déclarée dans la région du Nord, quatre mois après la précédente. Deux cas de décès, dont un gendarme, et 19 nouveaux cas suspects ont déjà été enregistrés. 
387 vues
04/12/2019 - 16:05
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

L'alerte de la résurgence de l'épidémie de choléra dans la région du Nord du Cameroun, a été le décès d'un gendarme, le 1er avril dernier. Ce deuxième décès en quelques semaines, présentant tous les symptomes du choléra, est venu s'ajouter à la liste des 19 autres cas suspects, pour confirmer le retour du fléau dans la région. Selon les autorités sanitaires, trois foyers de tension sont e alerte. Il s'agit notamment des districts de santé de Pitoa et Garoua 1er, placés sous surveillance. 

« Le mécanisme de réponse mis en place par les services décentralisés du ministère de la Santé publique, en collaboration avec ses partenaires, a été renforcé », a indiqué le Docteur Arabo Saidou, délégué régional de la Santé publique du Nord, dans un communiqué. Il s'agit notamment, de la prévention à travers la sensibilisation dans les communautés, la promotion de l’hygiène et de l’assainissement par la distribution des kits dans les districts de santé, les désinfections systématiques de tous les sites en contact avec les patients suspects, ont indiqué les autorités sanitaires. 

Une nouvelle épidémie qui survient seulement quatre mois après que les autorités sanitaires aient déclaré que les régions du Nord et du Centre, principaux foyers, étaient à l'abri du fléau. 

Les facteurs qui expliquent cette résurgence de l'épidémie sont pour l'heure, incertaines. Pour le Dr Arabo Saidou, il est encore « difficile de connaître avec précision les facteurs qui ont provoqué le retour de l’épidémie ». Si la saison sèche, les chaleurs extrêmes sont généralement des facteurs d’accompagnement, les autrorités sanitaires craignent des complications avec le retour des pluies dans la région. 

Aussi, le Délégué reéégional de la Santé Publique pour le Nord, rappelle-t-il aux populations d'observer stictement les règles d'hygiène prescrites et de signaler aux équipes sanitaires, tout cas présentant les symptomes de la maladie. 

En rappel, le choléra a causé la mort d'au moins 58 personnes en 2018 au Cameroun, selon un rapport du Ministère de la Santé Publique. Dans le détail, 40 décès au Nord, 17 à l’Extrême-Nord et 01 au Centre, avaient été enregistrés. 993 cas suspects (279 à l’Extrême-Nord, 663 au Nord, 72 au Centre et 07 au Littoral) et 77 cas confirmés (66 au Nord, 03 à l’Extrême-Nord, 04 au Littoral et 04 au Centre) avaient été recensés dans 4 régions du pays. 

Étiquettes: