Onglets principaux

Economie

Cameroun : 245.000 tonnes de cacao pour la campagne 2018-2019

D’après Ficht Solutions, la production cacaoyère pour le compte de la campagne 2018-2019 va atteindre la barre de 245.000 tonnes.
313 vues
03/20/2019 - 12:00
lucien embom
Journaliste

Les prévisions de Ficht Solutions, filiale du Groupe Fitch font croire que la production camerounaise des fèves sera n’est pas en péril malgré les tensions dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Il faut noter que les deux régions anglophones sont le principal bassin de production cacaoyère du Cameroun. L’année dernière, des paysans ont abandonné leurs exploitations agricoles.

Les producteurs se sont éloignés systématiquement des zones de combats opposant forces de sécurité aux séparatistes anglophones. Selon les données de Fitch Solutions, la saison cacaoyère va résister aux troubles socio-politiques dans le Cameroun anglophones. L’augmentation de la production cacaoyère nationale est liée à la mise en exploitation de nouvelles plantations aux rendements améliorés.

Il est important de souligner que l’escalade de la violence à l’approche du scrutin présidentiel du 09 octobre 2018, a poussé nombre d’acteurs de la filière cacao au Cameroun à réviser les prévisions de production à la baisse. Certains ont avancé les chiffres de 170.000 tonnes de cacao pour le compte de la campagne 2018-2019. Selon le gouvernement, la production a atteint les 253.510 tonnes durant la campagne cacaoyère 2017-2018.

Selon les informations de l’Office National du Cacao et du Café (ONCC), le Sud-Ouest est toujours présent au classement des bassins de production cacaoyère au Cameroun. Il totalise 31,5% des achats globaux de fèves dans le pays au cours de la dernière campagne. Le Littoral se distingue avec 7%. Tandis que le Centre gère 50,3% des achats. En matière de cacaoculture, le Centre occupe désormais la première place au classement national.  

Étiquettes: