Onglets principaux

Politique

Cameroun : « Maurice Kamto est prêt à discuter avec le président Paul Biya » (Avocats)

Le Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), « Maurice Kamto est prêt à discuter avec le président Paul Biya », a annoncé L’avocat français, Me Eric Dupond Moretti, au cours d’une conférence de presse à Yaoundé, ce samedi 16 mars 2019
514 vues
03/18/2019 - 15:15
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Annoncé au Cameroun depuis quelques semaines pour renforcer le collège d’avocats de Maurice, le célèbre avocat français, Me Eric Dupond Moretti et son associé, Me Antoine Vey, ont tenu une conférence de presse samedi dernier, après s’être entretenus avec leur client.  

« Maurice Kamto est prêt à négocier avec Paul Biya », a déclaré Me Dupont-Moretti face à la presse. « Nous avons rencontré nos clients à la maison d’arrêt, les choses ont été assez simples. Parmi eux, le Pr. Kamto. Il redit ici par ma voix, qu’il est tout à fait prêt à discuter avec le président Paul Biya », a ajouté le membre du collectif d’avocats de Maurice Kamto et la centaine d’autres alliés et sympathisants du MRC actuellement détenus à la prison principale de Yaoundé.

Une annonce qui en a surpris plus d’un homme de médias, présents dans, la salle. D’aucuns s’étonnant de ce « revirement », alors même que Maurice Kamto, arrivé officiellement 2ème au terme de la Présidentielle de d’Octobre 2018, continue de proclamer sa victoire et contester la réélection du Président Paul Biya. « Quelqu’un qui revendique sa victoire peut discuter avec celui qui la conteste », a rétorqué Me Dupond-Moretti.

Pour mémoire, le président du MRC, ses alliés Albert Dzongang, Christian Penda Ekoka, Célestin Djammen, l’avocate Michelle Ndocki, ainsi que 160 autres de leurs sympathisants avaient été interpellés le 28 février dernier, en marge de manifestations contre « le hold-up électoral », la corruption, et la situation sécuritaire en zone anglophone, entre autres.

Jugés devant le Tribunal Militaire de Yaoundé, l’ancien Ministre Délégué à la Justice et ses alliés encourent jusqu’à la peine capitale pour « insurrection, rébellion et hostilité contre la ptrie ».  

Reste donc la grande inconnue : Le Président de la République Paul Biya réagira-t-il favorablement à la requête de l’opposant ? Maurice Kamto pense que oui. C’est du moins ce que rapporte Me Dupond-Moretti.

« Il est parfaitement possible qu’une rencontre soit organisée. C’était presque naturel dans la bouche du Pr. Kamto car il disait, j’ai été ministre de Paul Biya, j’ai déjà conversé avec lui, je souhaite pouvoir discuter avec lui les yeux dans les yeux, lui dire un certain nombre de choses et entendre ce qu’il a à me dire », a confié l’avocat français.

En attendant, le conseil de Maurice Kamto, qui déplore un « procès politique », a indiqué que l’essentiel de son action va être de porter l’affaire devant les juridictions internationales.

Étiquettes: