Onglets principaux

Société

Cameroun – incendie du marché Congo : Résiliation du contrat de l’entreprise chargée de la construction

La Southwest International Construction Corporation (SICC) a vu son contrat de construction du marché Congo résilié par la Communauté Urbaine de Douala, après l’incendie qui a détruit environ 150 boutiques dans la nuit du 23 au 24 février 2019 au, dans la capitale économique.
525 vues
02/26/2019 - 15:18
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

La Communauté Urbaine de Douala a décidé de résilier le contrat de construction du marché Congo, attribué au groupe américano-camerounais Southwest International Construction Corporation (SICC), courant juillet 2012. Le motif évoqué par la CUD est la « défaillance » de l’entreprise de travaux publics, qui peine à livrer la construction d’un marché moderne de 1400 boutiques.

La livraison de l’ouvrage, initialement prévue pour 2015, avait été reportée à 2018 par l’entreprise. Cependant, rendus à 2019, soit 6 ans après le démarrage des travaux en 2013, le projet piétine. Les responsables de la SICC évoquent des difficultés financières, apprend-on.

Une résiliation de contrat qui survient au lendemain de l’incendie qui a détruit environ 150 boutiques dans la nuit du 23 au 24 février 2019 au marché Congo. Construits pour la plupart en matériaux de récupérations, les espaces marchands sont très exposés aux incendies, qui du reste, y sont récurrents.

D’où le projet de la CUD de doter l’un des plus importants marchés de la capitale économique, d’infrastructures modernes, garantissant plus de sécurité pour les personnes et les biens.

L’investissement de la SICC, d’environ 7 milliards, devaient permettre la construction de 1400 boutiques extensible à 2000 grâces à des aménagements supplémentaires, et répondant aux normes.  Le tout, complété par 200 toilettes, un parking pouvant accueillir 120 véhicules, deux guérites pour gardiens, un poste de police, 16 bacs à ordures et un système de vidéosurveillance.

Un partenariat public-privé entre la CUD et la SICC qui prévoyait que le partenaire privé qui finance le projet, réalise l’ouvrage, l’exploite sur une période donnée, avant de le rétrocéder à l’Etat au terme de la durée du contrat (12 ans, selon nos informations).

Ci-dessous, un apperçu de la maquette du nouveau marché Congo de Douala.

 

Étiquettes: