Onglets principaux

Education

Cameroun : Recrutement de 2000 enseignants du supérieur

Selon le communiqué de Ferdinand Ngoh Ngoh, le recrutement spécial de 2000 enseignants permettra de combler le déficit dans les universités d’Etat.
602 vues
11/14/2018 - 13:41
lucien embom
Journaliste

L’information a été rendue publique hier mardi 13 novembre 2018. Cette décision du chef de l’Etat, vise à pallier le déficit actuel en enseignants dans les établissements publics d’enseignement supérieur du Cameroun. L’initiative du président Paul Biya cible les camerounais de l’intérieur et de la diaspora titulaires d’un Doctorat PHD. Ce recrutement spécial intervient au moment où, les universités font face à un manque criard d’enseignants.

 La création ces dernières années, de plusieurs nouvelles grandes écoles a amplifié le phénomène. L’Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique d’Ebolowa et la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de Garoua sont en difficulté. Selon Ngoh Ngoh, « la décision du chef de l’Etat apporte une réponse concrète aux besoins des universités d’Etat. Cela procède de son souci constant de promouvoir le développement du secteur de l’enseignement supérieur. »

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République dit également que par cet acte, le président de la République, relève sa détermination à tenir ses engagements à l’égard de la jeunesse camerounaise. Ce recrutement massif qui sera effectif à partir de l’exercice de 2019, va s’étendre sur une période de trois ans. Soit 1000 enseignants en 2019, 500 enseignants l’année d’après et en fin 500 autres en 2021. Sur la CRTV ce mercredi 14 novembre 2018, Jacques Fame Ndongo, a précisé qu’il s’agit d’un recrutement à effet immédiat

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Chancelier des Ordres Académiques, a précisé que le recrutement suivra un processus rigoureux. Le premier Ministre chef du gouvernement, Philemon Yang fixe les conditions et donne les directives y relatives au Ministre de l’Enseignement Supérieur. Les recteurs des universités et les directeurs des grandes écoles, ouvrent les postes dans les universités et établissements respectifs.

Ils précisent les profils recherchés préétablis en fonction de leurs besoins. Cette étape passée, une commission d’analyse des dossiers s’ouvre pour évaluer les candidatures et les classes par ordre de mérite. La liste des postulants retenus, est acheminée au patron de l’Enseignement Supérieur qui initie une autre commission d’évaluation. Avant de donner son quitus aux recteurs pour le recrutement final des candidats qui auront présentés les meilleurs profils.

Si tout est respecté, le Cameroun aura 1000 nouveaux enseignants Docteur/PHD répartis dans les huit universités du pays d’ici janvier 2019.

Weda, stagiaire

Étiquettes: