Onglets principaux

International

France – Le Ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux poussé à la démission.

Suite à des révélations, le Parquet National Financier a ouvert une enquête pour de présumés emplois fictifs de ses filles et le Président Hollande a exigé puis obtenu la démission de l’intéressé.
1,455 vues
03/22/2017 - 10:56
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Lundi soir, l’émission « Quotidien » sur TMC révélait que Bruno Le Roux avait employé ses filles mineures comme attachées parlementaires pour un montant total de 55.000 Euros.

Alors qu’il n’était Ministre de l’intérieur que depuis 3 mois et demi, Bruno Le Roux s’est vu contraint de démissionner sous la pression du Président Hollande et du Premier Ministre Bernard Cazeneuve. L’affaire commence lundi soir avec les révélations de l’émission « Quotidien » de Yann Barthès. On y apprend en effet que celui qui était à l’époque Député Socialiste à l’Assemblée a employé ses deux filles mineures (15 ans et 12 ans au début des contrats) sous la forme de 24 contrats à durée déterminée entre 2009 et 2016 pour un salaire total de 55.000 Euros. Information confirmée par Bruno Le Roux lui-même : « Bien entendu, j'ai mes filles qui ont travaillé avec moi des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence ». Les évènements s’enchainent. Mardi, Bruno Le Roux rencontre le Président et le Premier ministre et il est convenu qu’il présente sa démission « afin de fournir toutes les précisions utiles à l'établissement de la vérité, dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet financier » a expliqué un communiqué de l’Elysée.

Enquête préliminaire

Le Parquet National Financier a ouvert une enquête préliminaire pour de présumés emplois fictifs afin d’établir si les filles ont effectivement accompli le travail pour lequel elles ont été payées. Le doute persiste parce que selon les informations, ces contrats correspondent à des périodes où elles effectuaient des stages et des cours, parfois à l’étranger. Les journalistes de Quotidien révèlent par exemple que l’ainée a été payée pour un CDD alors qu’elle effectuait dans le même intervalle de temps un stage en Belgique (du 10 Juin au 9 Septembre 2013). Le Ministre indique lui qu’elle a effectué des travaux en « horaires renforcés » avant et après le stage et en « travail à distance » durant le stage. Des allégations que la justice se chargera d’éclaircir.

 « (…) le président de la République a mis fin aux fonctions de Bruno Le Roux et il a nommé Matthias Fekl ministre de l'Intérieur »

Le même communiqué précise que « Sur proposition du Premier Ministre, le président de la République a mis fin aux fonctions de Bruno Le Roux et il a nommé Matthias Fekl ministre de l'Intérieur ». Matthias Fekl, 39 ans, précédemment Secrétaire d’Etat au Commerce hérite donc du poste et quitte l’équipe de campagne de Benoit Hamon.

©Michael BIYA

 

Étiquettes: